Groupe7-3-Lille-Thème4

Le Knowledge management concerne tous les savoirs et compétences mobilisés dans les différents domaines de l’activité économique : technologie, organisation et management, caractéristiques des marchés, etc.

La veille technologique appelée également veille numérique quant à elle consiste à s’informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale.

La veille technologique nous semble aujourd’hui indispensable pour les entreprises.

En effet, la veille technologique est une manière d’exercer l’intelligence économique elle consiste à prendre en compte l’environnement externe et gérer au mieux l’information pour anticiper les risques. La maîtrise de la veille technologique, fondé à partir des systèmes numériques mis en place, permet la protection de l’information stratégique pour tout acteur économique.

 Par ailleurs la veille technologique conduit à la connaissance qui est le facteur principal de la compétitivité des entreprises. La veille technologique, à partir de la collecte et de l’analyse des informations, permet d’en connaître d’avantage sur ses concurrents. Elle permet d’avoir une connaissance du marché, de se positionner et au final d’avoir un avantage concurrentiel dans le secteur d’activité de l’entreprise.

L’intelligence économique concerne tous les secteurs d’activité car il y a une mutation vers les services et l’immatériel. Cependant elle peut différer selon les secteurs d’activités de l’entreprise. Par exemple : l’intelligence économique est nécessaire dans le secteur bancaire, cette dernière permet la gestion les risques qui dans ce secteur est plus sensibles que dans d’autres activités.

 La veille peut également concerner les dimensions économiques, sociales et environnementales. En effet de manière stratégique la veille environnementale permet la récolte d’information sur des procédés innovants. Elle permet d’économiser des coûts en recherche et développement.

C’est pour cela que la veille nous semble aujourd’hui indispensable pour la pérennité des entreprises, leur continuité et leur développement. Notre slogan serait donc « Ré-veillez vous, il est tant »

Sources : http://www.novantura.com/wiki/wakka.php?wiki=Economieconnaissance

(305 mots)

Anaëlle Duflot, Jeanne Dumont, Félicité Fayard, Pierre Faurre, Sébastien Gonzalez et Alexandre Gormand-Couturier.

Groupe TD4 Équipe 1 – Sophia – Thème 5

La pertinence du lobbying et de l’influence à la française

Le lobbying à la française est trop souvent vu comme négatif et n’apportant rien de constructif. Face aux autres pays, la France semble avoir du retard en matière de lobbying, à commencer par leur présence à Bruxelles, siège de l’UE. Forte d’entreprises puissantes et innovantes, la France se doit d’être plus présente dans les discussions sur les normes afin de conserver sa suprématie et son marché. Les apports de la Knowledge Economy et du Web 2.0 permettent dorénavant d’effectuer de la veille stratégique en continu pour identifier le plus rapidement possible les signaux faibles. La France est cependant en train de combler son retard sur les Etats-Unis et l’Asie, à l’image des rapports Martre et Carayon, et du poste de délégué interministériel à l’intelligence économique, actuellement occupé par Claude Revel. L’arsenal juridique français empêche la France de pouvoir employer des méthodes parallèles, comme le font bon nombre de pays, afin d’obtenir une meilleure force de négociation. Ce système parallèle est cependant aujourd’hui en perte de vitesse.

Le système français des brevets fonctionne à plein régime et permet de conserver la propriété de l’invention pendant un certain temps. Le groupe PSA, par exemple, a déposé 1347 brevets en 2012, détenant ainsi le record. Cette protection de la R&D n’est cependant pas suffisante pour conserver un certain avantage stratégique sur les concurrents. Il est alors indispensable de créer sa propre influence afin d’agir sur les normes mises en place par les organisations régionales (UE, MERCOSUR, ASEAN,…) et de répondre à la concurrence.

L’éthique est un autre avantage de la France qui devient de plus en plus compétitif. La France tente, en effet, de prendre en compte l’éthique des marchés qu’elle veut protéger ou sur lesquels elle veut s’implanter afin de lever les barrières du marché. Mais encore, la France rentre de plus en plus dans la stratégie des soft laws (ISO, UN Global Compact,…) afin de créer du smart power et d’avoir un comportement proactif.

Le lobbying et l’influence à la française ont donc entamé un profond changement de stratégie afin de pouvoir exercer le power (pouvoir et puissance).

 

Sources : http://www.rmconseil.eu/agir-plutot-que-subir-le-defi-dun-lobbying-a-la-francaise-tribune-pour-le-figaro-paroles-dentrepreneurs

http://www.lepoint.fr/auto-addict/innovations/psa-peugeot-citroen-champion-du-depot-de-brevets-05-04-2013-1650512_652.php

 

Thomas Authier, Fatim Bakayoko, Thomas Besson-Magdelain, Adrien Chandelier, Romain Dagallier.

Groupe 5 – LILLE – Thème 4

« Anticipez votre avenir pour appréhender votre environnement et mieux vous construire »

Souhaitez-vous être l’acteur incontournable sur votre marché ?

D’une manière générale, la veille vous permet d’avancer en possédant les informations que vous jugerez nécessaires au bon fonctionnement de votre entreprise. La mondialisation a multiplié le nombre d’entreprises présentes sur le marché international, et survivre aujourd’hui face à une vive concurrence est devenu difficile pour une entreprise. La veille vous apportera un avantage sur vos concurrents puisque vous aurez accès à toutes les informations disponibles. Il convient de définir tout d’abord le domaine de la veille exercé en entreprise. C’est une activité qui a pour objectif d’anticiper les événements.
La veille stratégique se caractérise par la collecte et l’analyse d’informations concernant l’environnement pour optimiser la prise de décision. Il existe différents types de veille. La veille concurrentielle est primordiale, anticipant les stratégies de vos concurrents actuels et potentiels. La veille environnementale, enjeux majeur, a pour but de surveiller l’évolution de la réglementation au sein de votre environnement ainsi que l’actualité du développement durable. Parallèlement, nous étudions votre environnement juridique et les changements législatifs pour vous aider dans vos décisions.
Nous nous chargeons également de la surveillance des technologies et des techniques les plus performantes que vous seriez susceptibles d’utiliser dans votre domaine d’activité et des normes en vigueur. Il existe aussi d’autres types de veille à votre entière disposition : la veille financière vous permet d’anticiper l’évolution de l’économie planétaire, la veille média agira comme un miroir et vous permettra de savoir comment est perçue votre entreprise.

Pourquoi faire appel à nous ?

Faire appel à nos services, c’est l’assurance de la pérennité et du développement de votre activité par une meilleure appréhension des risques et des opportunités du marché.
Nous vous fournissons un compte rendu régulier des informations stratégiques les plus pertinentes en adéquation avec vos attentes. Agir en ayant connaissance des difficultés rencontrées par vos concurrents vous permettra d’éviter les pièges du marché et de détecter ses menaces. Cela vous procurera un avantage incontestable pour accroître vos parts de marché. L’optimisation du processus décisionnel vous permettra de satisfaire au mieux votre clientèle et de la fidéliser sur le long terme.
La veille est donc d’une certaine manière un outil indispensable au bon fonctionnement de votre entreprise dans la conjoncture actuelle qui donne de plus en plus d’importance à toutes les données immatérielles parfois difficiles à percevoir. La veille permet de s’adapter aux nouvelles caractéristiques du marché, qui définissent la « Knowledge Economy ».

SOURCES:
– Web : http://fr.wikipedia.org/wiki/Veille_en_entreprise; http://www.petite-entreprise.net/P-1278-83-G1-quels-sont-les-objectifs-de-la-veille-en-entreprise.html; http://www.digimind.fr/solutions/par-types/definitions/veille-strategique; http://www.lenumeriquepourmonentreprise.com/piloter-l-entreprise/definir-strategie-de-veille/les-differents-types-de-veille.
– Cours d’IEKM

CAMPUS LILLE – Groupe TD5 : Florence HOCQUET, Justine GOMBERT, Clémence HOGNON, Lisa JOLLY, Morgane LE GARZIC, Enzo JIMENEZ, Maxime GLUCH.

Groupe TD9.5- Lille, thème 4

→ Dans la Knowledge Economy, quel slogan proposeriez-vous à l’intention des entreprises pour les inciter à investir dans la veille?

               Dans la Knowledge Economy, chacun tente de créer de la connaissance. Elle est le facteur principal de la compétitivité des entreprises. Car tous les secteurs d’activités sont concernés par cette mutation des activités vers les services et l’immatériel.

                La veille en entreprise consiste à collecter et analyser des informations permettant d’anticiper les innovations. Cette démarche proactive permet aux entreprises de prévoir les prochaines tendances du marché et de détecter les opportunités. La veille analyse l’environnement externe de l’entreprise, ses concurrents, ses clients potentiel. En effet, il est nécessaire pour les entreprises d’analyser leur image afin de repérer leurs faiblesses et de les corriger pour rester compétitif. L’entreprise doit maîtriser aussi maîtriser son e-réputation.

                La veille consiste à s’informer en continu sur les nouveautés du secteur, les inventions des concurrents, les nouvelles technologies afin d’être le meilleur de son domaine. Être réactif aux avancées technologiques de ses concurrents permet de ne pas être distancé. Car ils peuvent développer de nouveaux produits et ainsi s’accaparer le marché, ou être novateur dans leurs manières de travailler et ainsi accroître leur performance en utilisant de nouveaux espaces de travail, de communication interne. Il serait alors judicieux d’avoir connaissance de ces innovations pour les mettre en place.

Prenons l’exemple de deux concurrents sur le secteur de l’innovation qui doivent en permanence être vigilants, et s’informer sur les avancées technologiques du voisin. Apple et Samsung. Ces 2 entreprises sont des leaders sur le marché des nouvelles technologies. Elles ne cessent d’innover et de nous surprendre. Cependant, Apple et Samsung ont eu des litiges concernant le respect de la propriété intellectuelle. Si les poursuites judiciaires avaient été maintenues, elles auraient pu avoir une incidence néfaste sur l’image et la performance de ces leaders.

               Ainsi, la veille technologique doit être utilisée de manière intelligente au risque d’être impliqué dans un procès pour non-respect des brevets ou plagiat.

                « Soyez aussi vigilant qu’Apple et vous deviendrez une vraie puissance dans votre domaine d’expertise. »

 

Groupe TD9.5- Lille, thème 4

Ladislas Maxime, Langlais Nathan, Martin Clémence, Marquette Lise, Lamarca Natacha, Moerman Ophélie.