Groupe 1-7-Lille

Aujourd’hui dans une économie globalisée, chaque entreprise doit être attentive aux besoins des consommateurs mais surtout à l’évolution des entreprises concurrentes pour se distinguer et ne pas se laisser dépasser par ces dernières. Cette veille consiste à surveiller tous les secteurs relatifs au fonctionnement d’une entreprise : fournisseurs, sous-traitance, stratégie marketing et communication, finance, technologie, environnement scientifique, politique … La principale préoccupation des entreprises a donc évoluer, il ne s’agit plus seulement d’une course à la productivité mais plutôt d’une recherche de distinction. Le but est de maitriser et de rester au cœur de l’information qui est le fer de lance de l’économie de la connaissance. C’est grâce à cette meilleure maîtrise de l’information que l’entreprise peut se distinguer face à ses concurrents et créer de la valeur. Cela commence par une bonne coordination et interaction entre les différents départements au sein même de l’entreprise. En effet, jusqu’à présent l’asymétrie d’information dans l’entreprise était un frein à sa croissance. C’est pourquoi il s’agit aujourd’hui de focaliser les efforts sur la knowledge economy en s’appuyant par exemple sur une «  hiérarchie circulaire » et sur tous les outils disponibles tels que des plateformes intranet, les réseaux sociaux … Mais la veille externe, c’est-à-dire la surveillance de l’évolution du monde qui nous entoure, est nécessaire et complémentaire à la veille en interne pour réellement réussir à créer constamment de la valeur. Ainsi on voit qu’investir dans la veille engendrera des retombées déterminantes c’est pour cela que l’on préconise aux entreprises cet investissement :

« Be aware, share and prosper »

Rey Baptiste, Suard Marguerite, Suau Arthur, Swynaryk Auriane, Tamagnan Marielle, Ubezzi Audrey, Varet Chloé