Groupe5/6-SophiaAntipolis-Thème4

Dans la Knowledge Economy, quel slogan proposeriez-vous à l’intention des entreprises pour les inciter à investir dans la veille?

L’intelligence économique vous paraît obscure ? Pour vous l’information se reçoit et ne se crée pas ? De plus vous ne comprenez pas ce que signifie l’expression veille économique ? Pourtant l’avenir de votre entreprise dépend assurément de ces trois critères. En effet, l’intelligence économique est un concept innovant, une manière de considérer l’information et de la traiter. La veille, c’est ne pas rester sur vos acquis, c’est l’attitude de la réussite. La veille consiste à chercher l’information avant sa diffusion, ou même avant sa création en tant qu’information. Il existe plusieurs sources pour la veille : publiques, informelles et confidentielles. Par ailleurs, la veille peut être normative quand elle concerne l’anticipation des normes qui seront mises en vigueur dans le futur, mais aussi technologique quand elle correspond à une recherche d’information permanente sur les techniques les plus récentes et leur mise à disposition sur le marché.

C’est ainsi qu’elle devient un outil indispensable pour réagir à un monde en perpétuelle évolution.

« Investissez dans la veille, offrez vous la sécurité d’un temps d’avance »

Se lancer dans la veille, c’est anticiper des changements à l’échelle mondiale, capter les informations du marché permet une plus grande réactivité aux modifications de l’environnement et apporte ainsi un avantage concurrentiel considérable.

La veille est nécessaire dans tous les départements de l’entreprise : lors de la création d’un produit pour capter les nouvelles tendances, mais aussi lors de la fabrication, pour être sûr de la conformité du produit aux normes. C’est l’assurance de l’optimisation de la production, mais aussi de la communication, car on capte ainsi toutes les informations.

L’information est devenue une ressource essentielle de plus en plus recherchée, ne vous laissez donc pas dépasser.

(296)

LAUGIER Laurie – GRAUER Elise – HYON Laura – MARMIER Paul – LEBORGNE Diane

 

Groupe6TD1-Sophia-Thème4

L’intelligence économique est une étude prospective dans l’optique de décrypter des grands enjeux et de préparer la stratégie d’une entreprise. L’information que l’on dispose doit être protégée et diffusée de manière stratégique. Mais avant tout, l’entreprise doit en faire une arme, d’où l’importance de la veille. L’intelligence économique est une posture indispensable à avoir.

veille

Tout d’abord, détenir de l’information permet d’être plus compétitif donc d’évoluer et de réussir à s’imposer sur un marché ultra concurrentiel. Il est indispensable de se former à l’intelligence économique car même si ce n’est pas un métier à part entière, c’est une compétence complémentaire. La veille est utile, mais une stratégie doit être déployée par la suite. Les buts premiers sont de se protéger de ses collaborateurs, de se protéger des risques matériels et surtout immatériels ainsi que de se sécuriser. On pourra également avoir une influence sur l’environnement extérieur. Le droit est l’outil de la compétition, la connaissance de la norme est déterminante pour l’accès aux marchés, d’où la nécessité absolue de veiller. Dans notre époque les risques se sont multipliés pour l’entreprise, on n’est plus jugés sur notre savoir-faire, mais sur notre savoir être, c’est pourquoi il faut vérifier notre image, anticiper les risques et agir pour les diminuer ou les modérer.

« Veiller c’est assurer sa pérennité »

MONNIER Julie, MONTIGNI Rachel, MOUENY-MELLOT Clarence, MOUSAVI Houman, MUSSAT Dimitri

GROUPE 5-9 SOPHIA THEME 4 : Slogan pour investir dans la veille

L’intelligence économique fait partie des branches récentes de l’économie d’une entreprise et permet d’améliorer la sécurité et la protection d’une société. Une des catégories de l’intelligence économique, la veille, permet de collecter des informations de manière légale de sorte à profiter d’une certaine avance sur les concurrents ou de protéger l’entreprise et son patrimoine. La veille peut être prospective (rassemblement des informations), stratégique (le but étant de profiter de l’asymétrie d’informations créée contre les concurrents) et récurrente.  La veille stratégique et l’Intelligence économique sont donc deux notions indissociables et complémentaires. En effet l’une d’elle consiste à la détection d’un signal faible dans l’environnement qui entoure l’entreprise tandis que l’autre sert à traiter les données, selon 4 étapes :

–          Recherche et collecte de l’information

–          Traitement de l’information

–          Diffusion aux acteurs concernés

–          Expression du besoin

Ici, nous proposerons un slogan pertinent afin de convaincre les entreprises d’investir dans la veille :
« L’or est aux hommes ce que l’information est à l’entreprise, elle est le bien le plus riche et le plus cher. C’est pourquoi, il est désormais temps de lui donner la place qu’elle mérite. N’hésitez plus, investissez dans la connaissance ! »

En effet, l’information n’est plus seulement immatérielle. Elle est désormais un bien novateur source de performance et de protection pour l’entreprise. Tout chef d’entreprise qui désire voir son entreprise se construire, s’agrandir et s’améliorer se doit d’investir dans la veille.

Cette réflexion pour qu’elle soit réellement mature doit être faite en prenant compte et en se rendant compte de l’hyper globalisation continue du monde dans lequel nous et nos entreprises évoluons. Il est nécessaire aujourd’hui d’avoir une vision qui englobe tous les secteurs d’activités avec lesquels l’entreprise interagie car le temps des marchés fermés et non interconnectés s’est depuis longtemps mis en mode veille.

 Réalisé par : Florine Tamietti, Aline Tauvel, Rémi Valet, Hugo Valoise, Valériane Vandenbossche.

Groupe 8.2 – LILLE – Thème 4

Lien

VEILLEZ SUR VOTRE FUTUR

 

La veille en entreprise consiste à anticiper les risques liés à l’environnement de l’entreprise, en collectant les informations nécessaires à la prise de décision dans des conditions optimales.

La veille s’inscrit dans le mouvance du développement durable puisqu’il s’agit de donner les clés à l’entreprise afin que son activité puisse perdurer.

 En quoi consiste concrètement la veille ?

La veille est une étape de l’intelligence économique. La recherche d’information est un processus très organisé puisque l’on distingue les informations blanches (directement accessibles par les moteurs de recherche de l’entreprise), grises (nécessitant des outils de recherche plus techniques), noires (méthode plus intrusive qui consiste à aller espionner les entreprises concurrentes). On distingue cinq étapes essentielles dans le processus de veille : le ciblage ( pour être plus efficace dans la recherche d’information), le sourcing (quels outils technologiques vont servir à l’entreprise pour aller chercher l’information) la collecte, sélection des info, analyse et synthèse, diffusion.

 Pourquoi la veille est-elle essentielle de nos jours ?

Aujourd’hui la veille est indispensable pour faire face à un monde de plus en plus instable, en pleine mutation numérique où règne la concurrence et où et surgissent tous les jours de nouvelles menaces : risques naturels, conflits, criminalité, terrorisme, interdépendances des risques. La veille a pour objectif d’accroître la compétitivité de l’entreprise, de mobiliser sa capacité de réaction par rapport à son environnement et de se prémunir contre l’incertitude tout en trouvant des relais de croissance.

 Comment la mettre en place?

Investir dans le recrutement de personnes compétentes dans l’intelligence économique, c’est-à-dire recruter des risk-managers pour la gestion des risques (environnementaux,managériaux), mais aussi des personnes atypiques, curieuses, avec un sens critique aiguisé vis-à-vis de l’information collectée.

Investir dans la recherche et développement de façon à rester innovant et avoir toujours un temps d’avance par rapport aux autres.

S’appuyer sur les brevets émis par les autres concurrents.

Les Japonais et Américains s’appuient depuis longtemps sur la veille technologique permise par les brevets. En revanche, L’Oréal ne s’est lancée dans la veille et l’intelligence économique pour sa production que depuis 2010, dans la mesure où peu d’informations étaient déontologiquement disponibles, alors qu’aujourd’hui, le comportement des concurrents a évolué, ce qui rend accessible certaines informations et permet de profiter des publications préparatoires des brevets et des brevets eux-mêmes.

Laurine CHANDET – Pauline DAHIREL – Hugo DUMURGIER – Lisa DUMOULIN – Laura FERNANDEZ – Pierre Louis CROS

Sources: http://www.grenoble-ecobiz.biz/jcms/rec_144019/fr/un-exemple-dorganisation-de-veille-strategique-le-groupe-loreal

Groupe 2-4-Sophia-Thème4

Mettez vous en mode veille !

Il est nécessaire pour les entreprises de connaître leur environnement, ses acteurs et les facteurs qui agissent en son sein, pour pouvoir être actif et compétitif dans le contexte concurrentiel autour d’elles.

L’activité de la veille en entreprise,  qui consiste à rassembler des informations stratégiques pour permettre d’anticiper les évolutions et les actions des concurrents, s’avère indispensable pour celles ci, en matière de prévention de risques.

L’un des buts fondamentaux de la veille technologique repose sur une herméneutique de la recherche et de la prévision qui est téléologiquement nécessaire à la mise à jour de l’entreprise ainsi qu’à sa pérennité. C’est pourquoi le suivi des évolutions techniques ainsi que la capacité d’anticiper sur la concurrence par la découverte de nouveaux procédés ou matériaux, offre la possibilité de valoriser la qualité des produits tout en diminuant les coûts de production.

Certes, le retour sur investissement n’est pas visible dans l’immédiat. Mais si une stratégie de veille est mise en place au sein d’une entreprise, ceci peut lui apporter beaucoup d’avantages pour son avenir, comme par exemple une capacité de prévention (comportement actif), d’analyser et de s’adapter (comportement réactif) et au mieux de collaborer et innover (comportement proactif).

En matière financière, la veille est un pari gagné d’avance : une entreprise peut investir durant plusieurs années pour renforcer sa sécurité et pouvoir anticiper en cas d’incident, et ainsi de prendre le moins de risques possibles.

Entreprises, Mettez-vous en mode veille !

Oscar De Poncins, Claire Dehaussy, Caroline Dhez, Lauren Evelanyou, Thomas Georges