Groupe 6.7 – Lille – Thème 4

« Qui connaît son ennemi comme il se connaît, en cent combats ne sera point défait. Qui se connaît mais ne connaît pas l’ennemi sera victorieux une fois sur deux. Qui ne connaît ni son ennemi ni lui-même est toujours en danger. »
L’Art de la Guerre, Sun Tzu
Pour un chef d’entreprise, le fait de connaître de manière précise les capacités de la firme pour laquelle il travaille nous semble indispensable.

Mais qu’en est-il de l’environnement de l’entreprise ? Doit-on consacrer des ressources considérables pour se tenir informé des dernières nouveautés technologiques, des récentes avancées juridiques ? Bref, la veille stratégique est-elle utile ? Dans un monde où la concurrence entre les entreprises est désormais mondiale, la réponse semble évidente. Selon Anne Barraquier, professeur permanent à Skema Business School, « la connaissance est le facteur principal de la compétitivité des entreprises. »

Toutefois, c’est encore cette fois par l’argent que le bât blesse. Ce que nous allons tenter de montrer, c’est comment l’allocation de ressources à la veille stratégique peut s’avérer déterminant pour la pérennité d’une entreprise.
Récolter et analyser les informations cruciales sur l’environnement de l’entreprise permet à cette dernière d’élaborer une réponse adaptée aux difficultés présentes et futures. Ce processus de veille stratégique est long et coûteux mais il est tout à fait possible de le mettre en place pour peu que la récolte d’information soit organisée.
Il convient de préciser que la veille stratégique est un concept englobant la veille concurrentielle, fournisseurs, technologique, commerciale, juridique, etc et correspond donc à la surveillance de nombreux acteurs comme les concurrents, les clients, les pouvoirs publics ou encore les groupes de pression. La veille stratégique est donc un concept vaste mais que les entreprises ne peuvent négliger sur la durée.

Faite de manière plus ou moins consciente par la direction des entreprises au quotidien, la veille stratégique n’a de valeur que si elle est organisée de manière correcte. Plus qu’une obligation, bien exécutée, elle devient une arme redoutable pour tout chef d’entreprise !

« Veiller pour se démarquer. L’ignorer, c’est sombrer »

 

Pour aller plus loin : Méthode L.E.SCAnning écrite par Humbert Lesca, docteur d’Etat en sciences de gestion (disponible à LA Fusée sur le campus de Lille)
(Pour un bref aperçu : http://www.veille-strategique.org/lescanning/lescanning.htm et http://www.intelligence-economique.gouv.fr/dossiers-thematiques/veille-strategique )

POULAT Bastien / POUPON François / RAMANIVOSOA Grace /  RONGER Nicolas / ROST Sophie / ZELLER Nicolas