Groupe 9.5-Lille-Thème 1

Comment percevez-vous la KE/KM avec vos yeux d’étudiants ?

Aujourd’hui la Knowledge Economy et le Knowledge Management sont des éléments incontournables du monde de l’entreprise. Google a en été le précurseur via ses installations d’espaces de travail révolutionnaires visant à stimuler la créativité et favoriser le partage. En tant qu’étudiants, comment percevons-nous la Knowledge Economy et le Knowledge Management ? Notre génération a suivi la digitalisation du monde. En effet, nous sommes des utilisateurs des nouvelles technologies et demandeurs d’innovations toujours plus performantes. A nos yeux, ces concepts présentent des avantages et des inconvénients.

Tout d’abord, il semble que la Knowledge Economy et le Knowledge Management créent des espaces de travail propices à l’échange, à la créativité et à la performance. En effet, des espaces ouverts, informels et insolites permettent aux employés de quitter cet ancien cadre de travail monotone propre aux années 1980. Ils mettent en valeur le capital intellectuel et le capital humain pour encourager l’innovation et augmenter la productivité. Nous avons eu l’occasion de suivre un cours dans la salle « steelcase » à SKEMA BS. Ce dispositif favorise la mobilité et facilite le travail en équipe. De plus, cet espace de travail symbolise le concept du « fun at work » développé par de grands groupes comme Google. Aujourd’hui dans l’ère du digital, la KE et le KM se symbolisent plus par les réseaux sociaux car ils nous permettent d’être interconnectés à distance et de partager nos connaissances. En tant qu’étudiants, dans le cadre de nos travaux de groupe, nous échangeons via Facebook. Cela nous permet de communiquer avec les membres de notre équipe de travail depuis chez nous. Nous ne sommes pas toujours obligés d’être sur notre lieu de travail pour faire avancé nos projets.

La KE et le KM, en créant des espaces de travail stimulants et innovants, incitent les employés à rester sur leur lieu de travail plus longtemps. Ces concepts vertueux peuvent devenir un vice. En effet, les employés sont plus impliqués dans leur travail, et ne comptent alors plus leurs heures. Ces concepts participent donc à la confusion entre vie privée et vie professionnelle. De plus, ce type d’espaces insolites peut entraîner une certaine déconcentration de la part des employés qui ne sont pas habitués à un cadre de travail aussi informel. D’autre part, la création d’espaces de travail innovants et favorisant le modèle participatif implique de forts investissements notamment financiers. Dans ce contexte de crise, toutes les entreprises ne peuvent pas se le permettre.

Espace de Travail- Google- Zurich

Espace de Travail- Google- Zurich

Source: 
http://jaicost.fr/actualites/amenagement-de-lespace/google-rivalise-dingeniosite-pour-lamenagement-de-son-espace-de-travail/

TD9 _ Groupe 5: Lise MARQUETTE, Clémence MARTIN, Ophélie MOERMAN, Natacha LAMARCA, Nathan LANGLAIS, Maxime LADISLAS