Groupe 14 – Paris – Thème 4

L’entreprise leader sur le marché du café a réussi à supplanter la concurrence grâce à la veille. L’utilisation de satellites leur a permis d’avoir un accès instantané aux informations concernant les conditions météorologiques qui influencent la production de café. Grâce à cela, elle a pu acheter la totalité des stocks mondiaux avant leurs concurrents, en cas d’intempéries. La veille économique semble être un outil fondamental dans la gestion stratégique d’une entreprise.

Il y a trois phases dans l’Intelligence Economique, qui sont donc la veille, la protection de l’information et l’influence. La veille est la recherche, l’analyse et la diffusion de l’information. Dans le cadre de ses recherches, toute entreprise a intérêt à collecter des informations pour rester compétitive. De fait, il existe différentes étapes dans le processus de veille, débutant par la prospective, afin d’avoir des réponses adaptées aux questions qui se poseront dans le futur. Elle est suivie par la recherche d’informations par différents canaux, entravée cependant par la barrière de la langue, néanmoins il faut se méfier des informations que l’on peut lire et toujours les recouper. Après cette étape, l’organisation est de rigueur car l’enjeu est de pouvoir retrouver l’information parmi tout ce qui a été stocké, Il faut ensuite la synthétiser pour que le décideur puisse choisir en connaissance de cause. Enfin l’étape de la diffusion doit être rapide pour gagner un avantage concurrentiel dû aux informations utilisées.

« Aujourd’hui la veille et le lendemain ne font plus qu’un. »

Le fil conducteur de notre slogan est la notion temporelle, en effet ce qu’on fait aujourd’hui a une incidence sur demain. L’enjeu est d’être attentif à ce qui pourrait être un nouveau marché à exploiter et anticiper les questions de demain pour être apte à y répondre. L’étude des besoins et de la concurrence est essentielle car la moindre évolution du marché peut engendrer une révolution dans les modes de consommation. Selon Sun Tzu, « la meilleure des batailles c’est celle qu’on ne livre pas » : un supplément d’informations donne un avantage compétitif face aux concurrents.

Astrid LEQUERE, Claire PELISSIER, Jacky PHAN, Marie POTTIER, Guillaume PY, Emma SABBAGH