Groupe9-2-Sophia-Slogan

Dans la Knowledge Economy, quel slogan proposeriez-vous à l’intention des entreprises pour les inciter à investir dans la veille?

« Saisissez les signes »

Avant tout définissons le principe dans la veille dans le cadre de l’économie de la connaissance. L’intelligence économique peut être définie comme l’ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l’information utile aux acteurs économiques. La veille consiste à scruter avec attention l’environnement auquel on appartient. A l’heure où l’information est de plus en plus changeante et foisonnante, une observation méticuleuse de celle-ci est nécessaire pour les raisons que nous allons présenter. En ce sens, le slogan « Saisissez les signes » nous semble parfaitement adapté.
En particulier, afin de s’assurer contre les changements législatifs, à quelques échelons qu’ils soient, il est crucial aujourd’hui de se tenir en permanence informé et d’exercer une activité de pression ou de lobbying afin d’influencer les décisions à son avantage lorsque cela est possible. L’information utile est celle dont ont besoin les différents niveaux de décision de l’entreprise ou de la collectivité, pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie et les tactiques pour atteindre des objectifs définis par l’entreprise dans le but d’améliorer sa position dans son environnement concurrentiel.
Enfin, si la veille permet de se défendre, elle permet également de s’armer pour le futur et se développer. En anticipant sur les tendances et les opportunités futures, les entreprises peuvent se positionner sur des marchés à venir.
L’intelligence économique est fondée sur la maîtrise de l’information pour faire de la connaissance une valeur ajoutée et un atout compétitif. Elle a pour but de connaître parfaitement l’environnement afin d’anticiper et de prévenir les risques de l’incertitude.

Edouard Cavalié ; Léa Chevrier ; Jean-Louis Creach ; Maxime Crisanto ; Perrine Debuire

Groupe 5 8 campus Sophia-thème 4

Pour votre réussite, choisissez la veille technologique ! 

Par la planification des objectifs, la collecte des informations, l’analyse, l’exploitation et la diffusion des informations, la veille technologique est un des trois piliers fondamentaux de l’intelligence économique qui permet aux entreprises de rester constamment  informées sur leur environnement. La veille permet de faire la différence entre une information stratégique et celle qui ne l’est pas. En effet, selon le rapport Martre « l’information utile est celle dont ont besoin les différents niveaux de décisions de l’entreprise, de la collectivité, pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie ». Pour arriver à définir cette information stratégique la veille analyse les tendances et les signaux afin de permettre la définition d’objectifs majeurs, de mettre en place un plan opérationnel annuel et la création de connaissances.

Le point crucial de la veille se fait lors du partage de l’information qui est nécessaire pour favoriser la création de nouvelle connaissance grâce à la valeur ajouté de chaque individu. Néanmoins, ce partage doit être stratégique afin que l’information reste utile à l’entreprise pour garder un avantage concurrentiel. En effet, à cause de la mondialisation les entreprises sont soumises à une concurrence plus importante ce qui les oblige de s’informer de manière constante sur leur environnement et de mieux le connaître pour ne pas être dépassées par les évolutions et les différentes innovations dans leur secteur. De plus, la veille technologique est plus facilement accessible grâce à l’émergence des moteurs de recherche et qui permet de différencier les informations blanches des informations grises et noires.

Il faut donc accorder une attention particulière au fait que la veille est une activité légale qu’il ne faut pas confondre avec  l’espionnage. En effet, c’est une collecte d’information licite et qui permet de mieux appréhender l’environnement de l’entreprise pour saisir ses opportunités.

Alors ne dormez pas, réVEILLEZ-vous !

Alexandra POURTET – Carole Portelane – Tiffany PLINGUET – Alexandre TA

Groupe 8 TD2 – Paris – Thème 4 = slogan

De nos jours, les entreprises évoluent dans la Knowledge Economy avec des informations et des connaissances de plus en plus abondantes et partagées. Ce nouveau modèle économique demande aux entreprises d’être en permanence informées sur leur environnement et leurs concurrents. Pour inciter les entreprises à investir dans la veille, nous avons donc pensé à un slogan : « Travaillez la veille pour le lendemain ».
La veille dans les entreprises consiste à collecter, analyser puis diffuser en interne les informations sur l’environnement. En recherchant l’information, les entreprises pourront s’adapter et anticiper les évolutions des acteurs économiques externes, et ainsi, prendre de meilleures décisions stratégiques. Cela implique de surveiller l’information sur Internet, sur le terrain, mais également l’information interne. Il existe des logiciels de veille stratégique tel que Digimind.
Désormais, les nouvelles technologies véhiculent les informations de plus en plus rapidement, c’est pourquoi la veille est devenue une pratique incontournable pour tous les acteurs économiques. De ce fait, les entreprises doivent nécessairement avoir un temps d’avance sur ce qui se passe sur le marché. Elles n’ont pas d’autre choix pour améliorer leurs performances, rester compétitives, et innover. Les connaissances issues de la veille constituent alors la richesse première de l’entreprise, puisqu’elles représentent une aide indispensable à la prise de décision.
Notre slogan « Travaillez la veille pour le lendemain » illustre l’importance de l’anticipation, qui permet aux entreprises de mieux appréhender l’avenir de leur environnement, et ainsi être prêtes à y faire face avec succès. SKEMA Business School a adopté cette démarche lors de sa fusion, en mettant à profit les tendances qu’elle avait pu déceler suite à une veille efficace. Sa stratégie de constitution d’un réseau plus important et tourné vers l’international porte ses fruits aujourd’hui car elle a gagné en visibilité et en notoriété. D’autres écoles ont ensuite suivi cette tendance, SKEMA conserve donc sa situation de précurseur par rapport à ses challengers. Les avantages de la pratique la veille ne sont plus à démontrer, alors dès maintenant « Travaillez la veille pour le lendemain ».

Maxime Poulinet
Melissa Rouet
Neena Sinnou
Lea Thénot
Charlotte Tyrode
TD2

Groupe 7-1 – Sophia – Thème 4

 « De la veille au renouveau »

De nos jours, force est de constater que dans un contexte économique de plus en plus concurrentiel, il est primordial pour les entreprises de connaître et maîtriser parfaitement leur environnement. Afin d’y parvenir au mieux, il est important de rechercher, collecter, trier et diffuser des informations en interne comme en externe de manière efficiente dans l’intention de s’inscrire dans une stratégie globale.

La modernisation des moyens technologiques et l’évolution des modes de pensées de la société ont permis un accès plus facile et plus complet à l’information. En effet, internet est à l’origine d’un grand nombre d’informations pertinentes et utiles concernant le marché et la concurrence (opportunités, menaces) à l’entreprise. Il est désormais possible d’accéder à diverses ressources publiques concernant nos concurrents comme leur santé financière par exemple. Néanmoins, certaines d’entre-elles, privées, sont disponibles plus ou moins aisément telles que des lettres concernant des litiges. Ces informations, récupérées par différents types de veilles informatique, financière, concurrentielle, pour ne citer que les plus importantes, peuvent constituer une véritable force pour l’entreprise face à ses concurrents.

En outre, le développement récent des réseaux sociaux, forums,… où les consommateurs peuvent s’exprimer librement a considérablement accentué ce phénomène. On remarque notamment que des informations compromettantes et préjudiciables peuvent y être divulguées sans possibilité de les faire disparaître. Celles-ci peuvent émaner de consommateurs mécontents, de salariés imprudents, qui publient des propos nuisibles aux concurrents.

Ainsi, la veille permet aux entreprises de prendre connaissance d’informations concernant sa concurrence mais également son marché ce qui en fait donc une force indispensable, pour preuve, le nombre croissant d’entreprises ayant recours à ces différentes techniques. Il est toutefois important de prendre conscience du fait que ce que nous avons considéré comme force peut également nous être préjudiciable.

Simon BENOIT – Thomas BIZARD – Charlotte BRAULT – Cédric CASANOVA – TD 7, Groupe 1