Groupe 6 TD 4 _ Sophia – Thème 4 Slogan

«Ne vous contentez pas des informations de la veille, veillez vous-même »

L’environnement économique se voit aujourd’hui rythmé par un flux d’informations intense: il est du devoir de l’entreprise de la collecter, de la filtrer et de la traiter. En effet, la maîtrise des données accumulées est un facteur clef de la compréhension du milieu dans lequel l’entreprise évolue et permet d’anticiper des évènements déstabilisants ou des opportunités à venir.

Il est donc vital pour l’entreprise de se tenir informée des avancées qu’elles soient technologiques, commerciales ou susceptibles d’influencer sa production. D’autre part, la veille technologique permet de devancer la concurrence, cela grâce à une meilleure gestion de l’information.

Cependant, notons que la veille engendre systématiquement un coût : en temps et en argent. Il est donc nécessaire de s’assurer de la qualité des données collectées, se méfier d’éventuelles fausses informations, ne garder que les données en lien avec l’objet de notre recherche afin d’en tirer des informations intéressantes. De ce fait, l’entreprise ne sera pas noyée sous un flux d’informations inutiles, et tirera un maximum d’avantages de sa recherche.

Pourquoi faut-il investir dans ce domaine et ne pas se contenter des informations publiques ?

L’idée de vieille économique est associée à celle d’avantage concurrentiel. Dans l’économie moderne, il faut s’attendre à ce que tous ses concurrents, ou presque, soient opérationnels dans ce domaine. Ainsi, ne pas investir équivaut à créer une asymétrie d’information négative pour l’entreprise.

Une entreprise qui investit dans la veille économique se doit d’obtenir des informations fiables et exploitables dans le cadre stratégique. Pour cela, obtenir ses propres informations est essentiel, car il s’agit du seul moyen de s’assurer une certaine fiabilité.

Pour synthétiser la veille est une arme puissante pour les entreprises, elle permet de prendre des décisions stratégiques qui serviront sa croissance.

 

5 mots clés (tags) :

        Veille

–        Entreprise

–        Informations

–        Décision

–        Données

 

Mélissa Regnault, Alexia Rouchouse, Florent Pelé, Manaëlle Perchet, Vincent Perriot, Marion sclaunich.