GROUPE1-1 Lille: thème 4

« Quand on l’attaque, l’empire contre-attaque ! »

Comment l’entreprise peut-elle être leader sur le marché et le rester si elle ne sait pas où en sont ses concurrents ?

L’empire de l’entreprise, est confronté à un environnement ultra-concurrentiel. La mondialisation a ouvert les portes à la concurrence internationale. Ce slogan, déjà bien connu de la population est le reflet de la notion de compétitivité. En effet, les entreprises réalisent une véritable course où le gain est la part de marché et où le moteur est l’innovation. Innover, toujours plus, toujours plus vite…L’innovation est devenue primordiale pour rester sur le marché.

Cependant, l’innovation seule ne suffit pas à rester dans la partie

L’intelligence économique est elle aussi importante. Elle englobe la notion de veille concurrentielle et d’utilisation de l’information. Ces deux particules sont indissociables et primordiales.

Pour être performante, l’entreprise doit se tenir informée des évolutions du marché et  de la capacité d’adaptation de ses concurrents afin de pouvoir anticiper son évolution et répliquer en conséquence de façon à surpasser le concurrent. La bataille en est une bonne image. En effet, il faut savoir surprendre l’ennemi en innovant dans sa stratégie et riposter suffisamment lors d’une attaque pour ne pas être vaincu.  « Quand on l’attaque, l’empire contre-attaque ».

Pour autant, la concurrence ne doit pas être totalement éradiquée. Il s’agit en effet de la dépasser, mais de la conserver comme élément de motivation, d’entretien constant de recherche d’informations et de modernité pour légitimer la dépense consacrée à la recherche & développement. Reprenons l’exemple de la bataille. Si en frappant fort, l’ennemi est totalement éradiqué mais qu’il en va de même pour ses terres et ce qui était convoité alors la victoire n’a aucun intérêt puisque le but convoité n’existe plus.

L’intelligence économique c’est donc la capacité de l’entreprise à anticiper la demande du marché et à limiter l’évolution de ses concurrents sans les étouffer.

L’entreprise pourra soit faire du « benchmarking », pour améliorer ce qu’elle a observé, ou prendre une tout autre direction si elle constate que l’action concurrente n’est pas efficace.

On comprendra ainsi pourquoi l’intelligence économique est essentielle à la survie de l’entreprise. Elle lui permet un renouvellement constant de sa base de données internes et externe en prenant en compte celle de la concurrence pour répondre aux exigences toujours plus précises des consommateurs. De plus, cela lui permet d’éviter des gaspillages et des pertes financiers.

Thomas Bensoussan, Astrid Chabert, Roxanne Balon, Emma Bisseuil, Nicolas Barbet, Pauline Adam