Groupe9-2-Sophia-Slogan

Dans la Knowledge Economy, quel slogan proposeriez-vous à l’intention des entreprises pour les inciter à investir dans la veille?

« Saisissez les signes »

Avant tout définissons le principe dans la veille dans le cadre de l’économie de la connaissance. L’intelligence économique peut être définie comme l’ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l’information utile aux acteurs économiques. La veille consiste à scruter avec attention l’environnement auquel on appartient. A l’heure où l’information est de plus en plus changeante et foisonnante, une observation méticuleuse de celle-ci est nécessaire pour les raisons que nous allons présenter. En ce sens, le slogan « Saisissez les signes » nous semble parfaitement adapté.
En particulier, afin de s’assurer contre les changements législatifs, à quelques échelons qu’ils soient, il est crucial aujourd’hui de se tenir en permanence informé et d’exercer une activité de pression ou de lobbying afin d’influencer les décisions à son avantage lorsque cela est possible. L’information utile est celle dont ont besoin les différents niveaux de décision de l’entreprise ou de la collectivité, pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie et les tactiques pour atteindre des objectifs définis par l’entreprise dans le but d’améliorer sa position dans son environnement concurrentiel.
Enfin, si la veille permet de se défendre, elle permet également de s’armer pour le futur et se développer. En anticipant sur les tendances et les opportunités futures, les entreprises peuvent se positionner sur des marchés à venir.
L’intelligence économique est fondée sur la maîtrise de l’information pour faire de la connaissance une valeur ajoutée et un atout compétitif. Elle a pour but de connaître parfaitement l’environnement afin d’anticiper et de prévenir les risques de l’incertitude.

Edouard Cavalié ; Léa Chevrier ; Jean-Louis Creach ; Maxime Crisanto ; Perrine Debuire

Groupe4/2-Lille-thème5

Avec la mondialisation de l’économie, l’entreprise doit faire face à de multiples défis : une division internationale du travail, une hyper-concurrence, des risques et des menaces qui sont accentués par la vitesse de ce nouveau monde et l’imprévisibilité forte qui la caractérise. L’intelligence économique est là pour faire face à ces nouveaux défis. Elle se définit par l’art d’utiliser l’information de la connaissance pour appuyer une stratégie et obtenir le meilleur résultat possible.  Une des parties essentielles de l’intelligence économique est l’influence ou le lobbying  qui se définit comme la capacité à orienter positivement les décisions d’entreprises sur le plan économique. Elle donne un avantage concurrentiel non négligeable pour l’entreprise.

Pour développer l’influence à la française dans une entreprise, il faut mettre en œuvre une veille. Elle est primordiale pour la construction d’une stratégie d’influence. L’AFNOR définit la veille comme une «  activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial et autres pour en anticiper les évolutions ». Tous les postes de l’entreprise sont concernés pour mettre en place une veille efficace et élaborer une influence qui donnera un avantage concurrentiel pour l’entreprise. Pour ce faire, certains sites comme Euridile marchandent des données financières sur la concurrence. En effet, l’entreprise d’aujourd’hui se définit comme un écosystème où l’entreprise est diffuse en micro-pouvoirs qui agissent en interaction et par conséquent élaborent un réseau d’intelligence économique. Il apparaît donc que l’anticipation est une véritable force. L’influence peut être perçue par la création des normes : si l’entreprise crée une norme et qu’elle l’impose à d’autres entreprises, elle élabore ainsi une influence forte car les autres acteurs économiques sont indéniablement dépendants de la norme imposée.

Le lobbying à la française doit s’affirmer davantage afin de garantir une influence de plus en plus grande et par conséquent de renforcer les avantages concurrentiels de l’entreprise. C’est pourquoi le gouvernement français encourage cette pratique.

Sources :

– http://www.robert-schuman.eu/fr/questions-d-europe/0101-l-influence-economique-de-la-france-dans-l-union-europeenne

– http://www.intelligence-economique.gouv.fr/dossiers-thematiques/veille-strategique​

échiquier2

 

Groupe 4-2

Anaïs COLIN-Claire CARPENTIER-Alicia DEGRAEVE-Yves COLAS-Lodine DEHANDSCHOEWERCKER-Léa CASSAM-CHENAI

Groupe 5-5 – Lille – Thème 4

D’après Jean-Louis Tertian, éminent responsable du service de coordination à l’Intelligence Economique, il existe quatre principes clés pour le fonctionnement de l’entreprise : la maîtrise, la mémoire, le réseau et l’analyse. Or, qu’est-ce que la veille ? Elle consiste en l’analyse des données stratégiques pour prévoir les changements et les innovations.

Dans quelles mesures la veille est-elle indispensable pour vous, entreprises,  lorsqu’il s’agit de se placer sur un territoire ultra-concurrentiel ? Parce qu’aujourd’hui, les décisions entrepreneuriales se basent non seulement sur les données de l’entreprise mais aussi sur l’analyse de l’environnement externe, nécessaire pour affronter une concurrence toujours plus forte. Ainsi, cela vous évite d’être dépassée en matière d’innovation et d’en tirer un avantage concurrentiel pour toujours avoir une longueur d’avance. Par exemple, cela vous empêche de vous retrouver face à un produit concurrent similaire à un produit que vous venez de lancer sur le marché.

A quels risques vous exposez-vous si vous négligez l’importance de la veille ? Les interactions entre organisations étant imprévisibles et se multipliant rapidement, un défaut de surveillance entrainerait inévitablement un retard considérable.

Comment vous, entreprises, pouvez-vous alors mettre en place la veille ? Il faut recruter des managers formés en Intelligence Economique, collecter des informations avant de les analyser et développer des stratégies d’influence basées sur l’avantage culturel et compétitif du pays pour mieux négocier, coopérer et influencer.

Enfin, la plupart des gens pourraient confondre veille et espionnage mais il est important d’insister sur le fait que la veille est une activité légale et méthodique qui vous permet d’avoir un ascendant significatif sur vos concurrents.

Alors n’hésitez plus, « Soyez intelligents et surveillez ! ».

Morgane Le Hir, Clémence Mabire, Thibault Maillard, Robert Mbog, Joffrey Mercier, Geoffrey Merckaert