groupe12-Paris-thème1

En ce doux mois de décembre 2013, nous avons été sensibilisés aux notions de Knowledge Economy et Knowledge Management. Après une semaine d’interventions, il est grand temps de dresser un résumé de ce que nous avons pu percevoir de ces deux notions.

Le Knowledge Economy et le Knowledge Management, perçus par nos esprits estudiantins, représentent avant tout les composantes d’une nouvelle ère dans le monde du travail. La connaissance est aujourd’hui l’outil principal pour créer de la valeur. Elle permet de mêler innovation, créativité, efficacité et productivité ; et de s’enrichir personnellement plutôt que d’appliquer machinalement des procédures. Le monde professionnel est de plus en plus interactif, le groupe permet d’optimiser la connaissance et la performance de chaque individu, car comme le disait Euripide « aucun de nous ne sait ce que nous savons tous, ensemble ».

Cependant, ces notions demeurent très théoriques à nos yeux et limitent la place de l’expérience et de la pratique,  or la pratique n’est-elle pas un élément essentiel dans le monde professionnel ? De plus, il reste difficile pour nous d’intégrer entièrement ses notions complexes malgré le fait que nous soyons parties intégrantes de l’école du management de l’économie de la connaissance.

La Knowledge economy permet donc une efficacité certaine, mais cette notion reste à nuancer car les connaissances se doivent d’être appliquées pour pouvoir mesurer des effets réels.

 

Nos cinq mots clés : efficacité, knowledge, complexité, créativité, partage.

KM-world-stock-photo (1)

 

MOTHE Vaitea

MAUGENEST Hugo

MAUROY Valentin

MOUNY Coline

MENNI Mariam

 

 

Laisser un commentaire