Le savoir, c’est le pouvoir

Une entreprise ne peut pas espérer être compétitive sur le marché sans la prise en compte de facteurs qui lui sont externes. Si le point de départ de toute analyse est un diagnostic externe, c’est que les forces et faiblesses d’une entreprise dépendent en grande partie de l’environnement dans lequel elle évolue. La mondialisation et l’état géopolitique du monde sont des composants essentiels, qu’il faut prendre en compte.

De ce fait, le slogan « Le savoir, c’est le pouvoir » parait être pertinent pour inciter les entreprises à investir dans la veille. On appelle « veille » en entreprise le fait de collecter des informations stratégiques pour permettre d’anticiper les évolutions. C’est une démarche pro-active qui s’inscrit dans le processus d’intelligence économique, qui permet d’augmenter la capacité d’innovation d’une entreprise.

En effet, prendre connaissance d’une information, ne serait-ce que quelques secondes avant un concurrent direct, peut permettre à une entreprise de prendre une avance considérable sur le marché. La veille est une fonction que l’on pourrait définir comme stratégique, par les conséquences qu’elle peut engendrer. La mise en place et l’utilisation de la veille permet une meilleure réactivité et une meilleure prise de décisions, à condition que la réalisation de l’activité de veille soit réalisée de manière performante et précise.

Ainsi, la collecte d’informations concises, précises et spécifiques place l’entreprise disposant de ces informations dans une position de force par rapport aux autres acteurs.

Cependant, la veille est une étape qui peut s’avérer chronophage, donc couteuse. La personne qui en est responsable, souvent un chef de projet qui a pour rôle principal de donner les moyens à son équipe de travailler sur l’information, doit être réactive et à l’écoute du marché, car du travail de son équipe dépend d’importantes prises de décisions opérationelles, tactiques, stratégiques.

AVIAS Stacy, BENUCCI Alexandre, BOCHARD Timothée, BOIVIN Antoine, BOUTACHDAT Imad, CAVALIE Edouard
TD9 groupe 1
Thème 4