Groupe 5 – Paris – Thème 4

                    «Master the informations and you’ll be ahead on the market»

            Bien que les entreprises commencent à réaliser l’importance de miser sur la veille, des études menées par différentes CCI de France révèlent que seul un quart des PME interrogées possède aujourd’hui un service de veille fonctionnel au sein de leur structure. Sans doute est-il nécessaire de définir ce qu’est véritablement ‘la veille’, pour en comprendre la nécessité. Selon l’Association Française de NORmalisation (AFNOR), la veille est une activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions. Dans un monde aussi instable que le nôtre, il apparait donc primordial d’opter pour cette stratégie de veille.

          Indissociable de la notion d’Intelligence Economique ou Competitive Intelligence, l’étape de la veille précède celles de la protection de l’information par rapport à la concurrence et l’influence que nous confèrent ces mêmes informations sur le marché. La veille est donc la condition sinéquanone à une bonne anticipation du marché et de la concurrence, ce qui permet à l’entreprise qui la maitrise d’avoir toujours un temps d’avance sur ses concurrents. C’est pourquoi nous préconisons le slogan : «master the informations and you’ll be ahead on the market» pour inciter les entreprises à investir dans la veille. Bien qu’elle représente un coût important, la veille est indispensable à la pérennité de l’entreprise sur le marché.

           Néanmoins, la maitrise du cycle de l’information est loin d’être un exercice évident. Dans un système de veille classique, le cycle de l’information se décompose en cinq étapes distinctes que chaque entreprise doit suivre méticuleusement : l’orientation et l’expression des besoins, la recherche des ressources (sourcing), la collecte et la surveillance, le traitement et l’analyse et enfin, la diffusion de l’information stratégique. Une simple collecte d’informations ne permet pas de se distinguer de ses concurrents. Pour être efficace, la cellule de veille d’une entreprise doit nécessairement s’inscrire dans une démarche organisée.

           Les avantages d’une politique de veille bien ancrée dans la stratégie compétitive d’une entreprise sont innombrables : identification de nouveaux segments, marchés …, surveillance de la concurrence, formation de nouveaux partenariats, etc… La veille stratégique permet donc d’accroitre la réactivité d’une entreprise en décelant des signaux faibles qui lui permettent de s’adapter plus rapidement que ses concurrents aux fluctuations du marché.

cycle du renseignement

GOBIN Valentin, GOBERT Garry, GASPARD Julie, GAUTIER Julien, HENNOUCHE Hiba.

SOURCES :

TD1 – Groupe 5 – Campus de Paris