Pensez stratégie aujourd’hui, ne laissez pas passez les opportunités de demain !

« C’est pas demain la veille »

Dans un environnement où la concurrence est accrue et où l’innovation semble être une clé de succès, les entreprises ont besoin d’être de plus en plus compétitives et d’avoir la main sur le marché, la maitrise des systèmes économiques leur est indispensable: c’est ce que permet la veille.

La veille est l’appropriation de données stratégiques visant les environnements externes et  internes de l’entreprise. En les analysant, l’entreprise peut anticiper et exploiter les opportunités du marché à la fois en cernant les attentes du consommateur et en gardant un oeil sur la concurrence. La veille comporte ainsi une dimension proactive et réactive car les informations et analyses ainsi obtenues vont permettre de réagir face aux imprévus.

On ne peut penser la veille séparemment des nouvelles technologies de communication et d’information. Ayant pour terrain d’action majeur le web 2.0, la veille permet d’aborder et maitriser l’abondance et la richesse de l’information, à l’aide de nouveaux outils tels que les réseaux sociaux ou les moteurs de recherche.

L’économie de demain sera l’économie de la veille ou ne sera pas. Le processus est dors et déjà en marche. Preuve en est que les plateformes de crowdsourcing fleurissent sur internet, symbole d’une relation plus que jamais participative entre la marque et le consommateur.

Faire de la veille son « principe » de base permet de faire face aux multiples basculements auxquels sont confrontées les entreprises (ex : basculement vers un monde de ressources, vers une ère de la connaissance…). L’intelligence économique permet à une entreprise, à un pays de mieux appréhender les situations et les rapports de force, de prendre ainsi des décisions et d’agir en connaissance de cause.

« Le hasard ne favorise que les esprits préparés » disait Louis Pasteur. C’est aujourd’hui qu’il faut penser la veille, elle est la clé de succès de demain…

Justine MONGIS, Alicia PATUROT, Guy-Noel PAYEN, Victor PELLERO, Mathilde REVERDIT