Groupe 3-8-Sophia-Thème 4

« L’information d’autrui : votre nouvelle arme concurrentielle »

De nos jours, les entreprises se livrent une véritable guerre de l’information afin de gagner en compétitivité. En effet, dans un monde sans cesse plus concurrentiel, il semble primordial de maitriser l’information stratégique au sein de sa propre compagnie mais également dans celle de ses voisins afin de se fournir de nouvelles armes. Pour cela, la veille concurrentielle s’impose. Celle-ci consiste à saisir, maitriser et stocker une information afin de l’utiliser en tant qu’atout.

La veille concurrentielle, qui s’est développée à travers le monde, constitue un réel facteur de prise de décision. Celle-ci permet à la fois d’anticiper et d’améliorer sa propre stratégie en capturant la connaissance de ses concurrents. C’est la phase de lancement de toutes démarches d’une entreprise (création, développement sur de nouveaux marchés…) : sans information sur ses concurrents il est alors impossible de construire sa propre stratégie. Cela permet également de prévenir des menaces qui émanent de ses adversaires mais aussi de les connaitre.

Non seulement cette technique est légale mais est aussi professionnelle. Pas besoin d’être un expert pour l’utiliser : toute entité sur un marché concurrentiel devra l’appliquer. Ce n’est ni un vol, ni un espionnage ou un trafic d’influence. Donc pourquoi s’en priver ? D’autant que ce système permet de lutter contre la concurrence déloyale comme la contrefaçon !

De plus, elle découle sur de nombreuses performances : elle est multidimensionnelle. Il est donc possible de l’utiliser  dans le droit, la recherche et développement, les ressources humaines par exemple, et pourra, de ce fait, contribuer au développement global de l’entreprise.

Ainsi, il apparaît essentiel d’y investir : l’avenir est la balance entre garder et partager l’information. Toutefois, il est important de se munir face à ce système qui peut se retourner contre nous : il faut donc gérer et lutter contre les risques  pour protéger ses actifs immatériels !

benchmark2

TD3 groupe 8

Laplaud Alice, Reverchon Solenne, Saimane Younes, Ricard Benjamin, Sette Emilia