TD5-4 – Sophia –Thème 5

TD5-4 – Sophia – Thème 5

 

La pertinence du lobbying et de l’influence à la française

   

          Un lobby est une structure d’influence qui permet de défendre les intérêts du groupe qu’elle représente sur ceux qui possèdent le pouvoir. Ainsi le lobbying a pour but d’influencer en sa faveur les sphères de pouvoir, ce qui lui donne en France une mauvaise connotation où on l’imagine contre l’intérêt général, antidémocratique et proche de la corruption. Il faut dire que des cas d’abus comme des experts peu regardants sur leurs études ont causé l’indignation et la défiance de la Ve République. Ces quelques histoires ne devraient pas entacher les aspects positifs du lobby et des pratiques d’influence.

          Les lobbys sont omniprésents à Bruxelles où ils s’affrontent énergiquement, mais ils sont aussi  très présents en France. Les entreprises ont effectivement tout intérêt à faire du lobbying, les petites (en formant des groupes aux intérêts similaires) comme les plus grandes. Cela leur permet d’avoir une visibilité, de conserver et promouvoir leurs intérêts ou encore de pouvoir se séparer de normes contraignantes qui freinent leurs développements. Le lobbying influence ainsi positivement l’économie et permet aux représentants du peuple de recevoir de précieuses informations sur la réalité économique et ainsi de mieux décider des lois à adopter. Le lobbying, exercé par tous, permet d’ouvrir un échange démocratique entre les différents membres de la société et l’Etat par l’échange de l’information et de la connaissance détenues par les groupes de pression.

          La France se doit enfin comme tous les Etats, d’exercer un lobbying. C’est un des outils du softpower comme l’entend Joseph Nye, et il permet alors aux entreprises comme à la France d’exercer une influence dans un monde toujours plus compétitif. Ainsi lorsque la France s’en va à l’étranger dans le cadre de visite, elle n’oublie pas d’emmener ses entreprises, fers de lance de son économie. Elle n’hésite pas non plus à l’échelle européenne comme à l’échelle mondiale à agir dans les organismes internationaux normatifs en faveur de l’intérêt de ses entreprises.

319 mots

Florie Eychenne, Maxime Dequin, Rima El Gallaf, Marie Faivre

TD5-4 – Sophia – Thème 5