Groupe 2.8 – Campus Sophia Antipolis – Thème 5

La pertinence du lobbying

Le lobbying se conçoit comme l’action d’un groupe de pression à intérêts communs, dans le but de faire accepter ses idées, afin d’influencer des décideurs ou des leaders d’opinons. Aujourd’hui, la présence de lobbys au cœur de nos institutions ne fait aucun doute, que cela soit au Parlement ou à Bruxelles pour ne citer que ceux-là. Les Etats aussi tentent d’imposer leurs idées grâce au lobbying en hauts lieux.

En effet, nous avons pu observer quelques dérives parfois immorales. Nous pouvons prendre pour exemple le cas du Crédoc  (centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) qui a rendu une étude minimisant le rôle du sucre dans l’obésité, ce centre d’utilité publique réputé pour son indépendance a cependant fait financer cette étude par… Coca-Cola Company. Nous pourrions également citer ce diner estimé à 10 000€ que l’industrie du tabac a financé afin d’influencer nos élus. Cela ne donne pas forcément une bonne image de cette pratique, mais peut-on s’en passer ?

A l’heure où nos institutions politiques dépendent en grande partie d’une institution supranational telle que l’Union Européenne, l’Etat qui veut être influent doit faire du lobbying. Pourquoi ? Premièrement parce que tous les autres pays en font autant, il serait illusoire de penser pouvoir se passer de ce type d’arme. A l’heure où les lobbys ont souvent mauvaise presse, ils peuvent montrer toutefois leur utilité. Deuxièmement, Les lobbys ne sont pas tous néfastes, prenons le cas de « Pigeons », groupe de pression rassemblant des chefs d’entreprises opposés à une hausse de la fiscalité. Cela nous montre que le lobbying peut être utile aux citoyens.

En conclusion, nous sommes incapables de juger si le lobbying dans son ensemble est bénéfique ou néfaste, cela dépend de chaque cas et à l’époque de l’essor des lobbys, le meilleur moyen de lutter contre certains aspects néfastes pourrait être de former un lobby contraire bien plus puissant.

Sources :

http://www.ie-lobbying.info/wiki/index.php/Lobbying

http://www.atlantico.fr/decryptage/au-dela-diner-10-000-euros-lobby-tabac-comment-faire-part-choses-entre-politique-normale-influence-et-forme-corruption-morale-ni-745158.html

http://www.bing.com/videos/search?q=cash+investigation+industrie+agroalimentaire&FORM=HDRSC3#view=detail&mid=356F3B2BC6061EDEE7B8356F3B2BC6061EDEE7B8

 

Rollet Jérémy, Squali Hamza, Richez Lucas, Rey Edouard et  Sophie Mailhos.