Groupe8-9 Sophia

On appelle lobbying l’ensemble d’actions d’influences menées par un lobby. Reste à savoir ce qu’est un lobby.
Littéralement, c’est un groupe de pression qui a pour objectif d’influencer la prise de décisions en fonction de ses intérêts.
Le lobbying est le résultat d’un ensemble d’actions combinées venant d’un groupe d’individus ou d’organisation. En clair, le lobbying est le pouvoir d’influence que ce groupe de personne détient. Au sein d’une entreprise, le lobbying doit être pris en considération afin d’élaborer une stratégie pertinente. Le développement du lobbying est principalement dû à la mondialisation et par là-même à la concurrence qu’elle suscite.
En France, les lobbys sont très mal perçus. En effet pour l’opinion publique ils sont une véritable entrave à la démocratie. Alors qu’ils se renforcent de manière générale, devenant de plus en plus nombreux, la France est un des pays qui en comptent le moins à l’échelle de l’Union Européenne : on en dénombre 30 000 à Bruxelles contre seulement 153 en France. Contrairement à de nombreux pays comme les Etats-Unis, les lobbys ne font pas partie intégrante du système décisionnel et la France accumule donc un retard et la pertinence de son lobbying laisse à désirer, faute d’encadrement. L’exemple du groupe Suez en 2006 traduit bien la méfiance de la France quant au lobbying. Suez avait offert des places pour la finale du Mondial de football aux députés, peu avant le projet de loi autorisant la fusion de Suez et de GDF, ce qui a provoqué un mouvement de soulèvement de 31 parlementaires. Néanmoins, la France rattrape son retard depuis peu, comme on peut le voir avec le nombre de formations dédiées entièrement à cette discipline dans les universités et les écoles supérieures qui est en constante augmentation. Le lobbying est aujourd’hui reconnu et pratiqué, les lobbys et les grandes institutions négocient et font des compromis en respectant une charte déontologique.

Virello, Tougeron, Thénon, Toumi, Faïk