groupe 2.5 – Sophia – Thème 4

 » Il faut savoir prévoir afin de pouvoir  »   Auguste Compte

    L’AFNOR définit la veille comme une « activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement pour en anticiper les évolutions ».

    La veille stratégique est un atout majeur pour les entreprises qui l’utilisent convenablement. Cette stratégie est au cœur de l’intelligence économique : les entreprises doivent prendre en compte les informations circulant et évoluant dans leur environnement externe. Une démarche adéquate doit être suivie pour prendre les bonnes décisions en relation avec les changements prévus ou constatés. L’influence normative est un bon exemple de changement perpétuel pour l’entreprise : il existe un développement accéléré des soft-laws qui s’imposent de plus en plus et conditionnent l’éthique du commerce.

    La veille permet d’anticiper et d’accroitre sa compétitivité.  Elle donne à l’entreprise les clés pour mieux se positionner dans le futur. Il existe plusieurs types de veille (veille technologique, veille de marché, etc.) auxquelles l’entreprise va décider de s’intéresser ou pas. Selon le domaine d’activité, l’entreprise va investir dans les outils adéquats pour détecter les signaux faibles existant dans son environnement. L’objectif principal pour l’entreprise est d’optimiser au maximum sa réactivité.

    La veille n’est pas de l’espionnage. Il faut s’assurer de la disponibilité des ressources humaines puisque des frais sont engagés pour former le personnel grâce à une formation continue et une formation à l’outil informatique. Il faut aussi prendre en compte le problème des ressources informationnelles qui sont souvent coûteuses et dont les sources sont parfois peu fiables. Ensuite, il faut affronter la difficulté des ressources matérielles. Les entreprises doivent se munir de matériels compétents et de logiciels pour veiller et avoir accès à l’information internationale.

    L’objectif pour l’entreprise est donc d’anticiper au mieux ces coûts et difficultés pour tirer un maximum de profit de la veille.