Groupe7.7-Lille-thème4

« Analyser et investir aujourd’hui , c’est avoir une longueur d’avance technologique demain», tel serait le slogan que nous donnerions pour inciter les entreprises à investir dans la veille.

Mais qu’est-ce que la veille ? La veille stratégique, comprenant la veille technologique, renvoie à un concept faisant partie intégrante de la Knowledge Economy. Dans un contexte mondialisé, les entreprises font face à une concurrence toujours plus accrue, il leur est donc indispensable d’avoir accès à une information précise et exhaustive afin de réagir rapidement aux évolutions du marché. Le but de la veille technologique est d’analyser les informations internes et externes disponibles instantanément pour améliorer la stratégie déjà en place ; que ce soit au niveau de la conception, de l’organisation, de la production ou de la commercialisation.

Quels sont alors les avantages, pour vous entreprises, à investir dans la veille ?

Au niveau économique, investir dans de nouvelles techniques de production plus performantes vous permettra de diminuer les coûts en optimisant vos ressources. Grâce à ce retour sur investissement, vous vous démarquerez de la concurrence.
Cependant, la veille technologique ne consiste pas seulement à diminuer les coûts : elle permet aussi et surtout de créer de la valeur. Cette création de valeur passe par une amélioration des moyens de production et donc de la qualité et de la durabilité des produits, qui seront d’autant plus adaptés aux besoins, goûts et préférences des consommateurs. Ainsi, ces derniers seront plus sensibles à l’image de marque de l’entreprise, ce qui permettra de les fidéliser sur le long terme.

De plus, il faut préciser que l’information nécessaire à cette veille est une information facile à obtenir et peu coûteuse car elle est notamment stockée dans des bases de données publiques. Opérer une veille technologique est une réelle opportunité pour les entreprises car elle permet d’anticiper les tendances du marché en suivant les évolutions des produits (qui tendent à se miniaturiser de plus en plus comme le montre l’expansion des « nano-objets »), de faire d’une technologie une référence en diffusant son savoir-faire et enfin de bien utiliser les brevets afin d’éviter tout piège et toute perte d’exclusivité.
Enfin, la veille technologique est un moyen de promouvoir le développement durable en créant des matériaux de construction écologiques pour produire des produits plus durables et respectueux de l’environnement.

Alors n’hésitez plus, investissez dans la veille et vous aurez une longueur d’avance !

Amandeep SHINDER, Louise WARNIER, Anaelle VILFROY, Laure WATEL, Heidi WILLIG