Groupe 4-TD4-Campus Sophia-Thème 4

« Parce que vous le veillez bien ! »

Où agir ? Comment agir ? Comment avancer ? Comment gérer la concurrence ?     Telles sont les questions que sont amener à se poser les entreprises dans notre monde actuel.

Vous veillez sur votre corps ? Veillez sur votre entreprise !                                                 Et pourquoi pas ? C’est le point de vue adopté par de nombreuses entreprises comme Thalès. Rencontré lors des tables rondes organisées par Skema, son directeur nous explique qu’ils se servent de la veille technologique (entre autre) pour connaître la zone de tolérance de son entreprise (zone d’action dans laquelle l’entreprise peut agir par rapport à ses clients).

Il existe plusieurs types de veille (commerciale, concurrentielle, technologique…) qui sont toutes importantes et pertinentes, pour les entreprises qui savent recueillir et exploiter les informations. En effet, d’abord collectées comme donnée brute, il faut savoir les analyser afin d’en tirer ce dont on a besoin. Ces différents types de veille correspondent aussi bien à des études de marché qu’à l’observation des clients, des concurrents, des fournisseurs, afin d’être réactif aux nouveaux besoins du marché.

Comment ? Tous les moyens sont bons (tout en restant dans le domaine légal) : Internet, analyse des concurrents, analyse de l’environnement, partenariat stratégique, études de marché, panels… Autant de possibilités pour permettre de veiller sur vos deux oreilles.

Mais quel rapport entre l’intelligence économique et la veille d’entreprise ?

La veille est une étape de l’intelligence économique, elle-même étant une prise de conscience générale visant à protéger et promouvoir le capital économique et culturel. Elle est donc fondamentale pour les entreprises. Le Rapport Carayon, a démontré, en 2002, que la détection des menaces et des opportunités par l’acquisition d’informations utiles à la décision économique est devenu un avantage non négligeable pour chaque entreprise.

Veiller, c’est donc capter l’information du monde qui nous entoure, pour en extraire de l’intelligence.

« Ne pas prévoir c’est déjà gémir » 

Devise de Léonard de Vinci

 Source : 

Erwan NEAU (2003), La Veille Technologique, disponible sur http://erwan.neau.free.fr/

Fadhila BRAHIMI (2010), Organiser sa veille, pourquoi, quelle stratégie et pour quels résultats ?, disponible sur http://www.blogpersonalbranding.com/

Benoit Guimbert- Eric Guyonnet- William Koenig-Manon Hubert-François Himbert