groupe 2-7, Lille, Thème 4

« Agir aujourd’hui, c’est penser demain »

Notre quotidien économique est aujourd’hui constitué d’une concurrence sans précédent et d’un rythme effréné d’innovation, il est donc essentiel d’anticiper les changements à venir afin de rester compétitif et d’assurer la pérennité de l’entreprise.

La  coopération  devient cruciale car elle permet d’être au courant de tout ce qu’il se passe, c’est la veille technologique. Il faut savoir coopérer pour rester sur un marché, comme au jeu de Go ou la stratégie consiste à ne jamais tuer son adversaire car il représente une source de surpassement.

La veille juridique est également essentielle,  car les normes ont une incidence directe sur l’existence d’une firme ou d’un produit sur un marché et sur la capacité de pénétration sur un marché. Il faut donc tenter d’influer les normes dans un sens positif pour l’entreprise car une fois publiées il est déjà trop tard !

C’est ainsi que disparait peu à peu le système pyramidal pour laisser place à une organisation favorisant l’échange de connaissances et d’informations et la participation active de chacun dans l’optique de créer de la valeur.

L’intelligence économique est l’art d’utiliser l’information et la connaissance pour appuyer une stratégie et obtenir le meilleur résultat possible. Cela est rendu possible par la veille économique qui est un résultat direct de la transformation de la structure de la valeur ajoutée d’une entreprise dans la mesure où celle-ci dépend de plus en plus de l’immatériel et du software contre le hardware, à l’instar de Thales qui a su profiter du développement du Cloud pour faire du cryptage de données une de ses activités majeures. Safran illustre bien l’importance de l’anticipation puisqu’un délai  de 10 ans entre la lancé  d’un projet et l’obtention des premiers résultats  escomptés est nécessaire.

L’entreprise d’aujourd’hui donc est un réseau atomique de connaissances. L’autorité est diffuse entre les micros pouvoirs qui ont tous leur importance et permettent à l’entreprise de faire des choix.  L’entreprise est  fondée sur ce modèle infocentré.

Steinmyller Charles, Steinhart Guillaume, Tharreau Charles, Thajjit Amira, Rinn Estelle, Renaud Tristan, Ricard Yannick